Espace Thématique
Energie
Maroc
Liens 
Stratégie énergétique nationale
  • Message de SM le Roi aux 1ères Assises nationales de l'énergie (Rabat, 06-03-2009)
     
  • Le 8 juillet 2008 à Oujda,  Madame Amina BENKHADRA, Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement présente les grandes lignes de la stratégie énergétique nationale,  lors d'une cérémonie présidée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.
  • Les axes majeurs:
    - "la sécurité d'approvisionnement à travers la diversification des sources et ressources,
    - un bouquet électrique optimisé et planification maîtrisée des capacités,
    - l'accès généralisé  à l'énergie à des prix compétitifs,
    - le développement durable et l'intégration régionale et internationale".
  • Electricité : "la consommation sera multipliée par 4 et la production par 3,5 d'ici à 2030 dans le scénario de base  où la croissance de la consommation continuerait à croître au rythme actuel de 7 à 8% par an.  Ce scénario de base retient  le charbon comme  cœur du mix électrique avec une optimisation  des ressources en gaz disponibles, un apport d'appoint de l'éolien, le recours aux interconnexions sur la base d'un arbitrage économique et la mobilisation du potentiel national en hydroélectricité".
  • Les scénarios alternatifs retenus dans le cadre la stratégie énergétique nationale sont :
    - "Le développement du gaz comme source plus importante en cas d'accès économique et sécurisé soit à partie du GME, soit par GNL. cette dernière option étant tributaire de 4 conditions : un coût d'accès compétitif, la sécurisation de l'accès par un contrat long terme, un marché national et des débouchés à l'export".
    -  "Des programmes stratégiques à long terme (2020 -2030) basés sur le maintien de l'option électronucléaire, la valorisation des schistes bitumineux avec la construction d'une centrale pilote de 100 MW à Tarfaya, sans oublier le solaire et la biomasse".
  • L'efficacité énergétique : constitue une 4 ème énergie après les énergies fossiles, les énergies renouvelables et le nucléaire.  
    - Objectif:  réaliser une économie de 15% à l'horizon 2020.
    - L'efficacité énergétique "constitue un axe majeur du Plan National d'Actions Prioritaires mis en place  dans le cadre de la gouvernance spécifique pour la gestion de l'équilibre offre -demande de l'électricité durant la période 2008-2012".
    - Actions dans le domaine de l'industrie: audits énergétiques, labellisation, normalisation et étiquetage des appareillages.
    - Actions dans l'habitat:  "où l'efficacité énergétique devra être intégrée dans la conception architecturale et la construction des bâtiments,.
    - Actions dans le tourisme et la santé: généralisation des chauffes eau solaires et des lampes basse consommation dans les établissements hôteliers et hospitaliers.
    - Promotion à grande échelle des énergies renouvelables dans les établissements relevant du Ministère de l'Education Nationale.
  • Domaine des produits pétroliers:  "réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique,   garantir les stocks de sécurité et améliorer la qualité des carburants. A partir de janvier 2009, deux carburants uniquement seront commercialisés au Maroc : Le gasoil 50 ppm  et le supercarburant sans plomb. Cela permettra de  réduire les émissions atmosphériques de 760 tonnes de plomb/an et 54.000 tonnes de soufre/an".
  • Atténuer la dépendance énergétique: un "Fonds de Développement Energétique" est en cours de création et sera doté de 1 milliard de  dollars provenant des dons du Royaume d'Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis pour 800 millions de dollars et d'une contribution du Fonds Hassan II pour 200 millions de dollars .
    (Source : Ministère de l'Energie...http://www.mem.gov.ma/)
  • Fonds de développement énergétique
    - doté de 1 million de dollars, financé par des dons d'Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis à concurrence de 800 millions de dollars, et par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social (200 millions dollars).
Chiffres clés
Info/Doc
Presse
Coopération
  • Projet GTZ/PEREN
    "Promotion des Energies Renouvelables et de l'Efficacité Energétique
    pour un Développement durable au Maroc
    "
    Coopération Technique Allemande (GTZ)
Evénements
Energies renouvelables
  • Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l'Efficacité Energétique - ADEREE (Marrakech)
    - Maroc : adoption du projet de loi relatif aux énergies renouvelables (afriscoop.net, 09-01-2010 ). En vertu de ce texte de loi , l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables se substitue au CDER - Centre de Développement des Energies Renouvelable.
" Un projet dont l'objectif est de connecter les chercheurs marocains aux centres de recherches européens " (lematin.ma, 25-04-2010).
Energie éolienne
Maroc

Projets

Liens
Info/Doc - Presse - actualités
International
Energie hydroélectrique
Energie rurale
Energie solaire
Projet marocain de l'énergie solaire
MASEN
Projet
DESERTEC
Projet
TRANSGREEN
Info-Doc / presse
Energie nucléaire
Maroc - Energie nucléaire
Liens
  • Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN)
    - En service à des fins de formation, recherches et production médicale.
    - Centre d’Etudes Nucléaires de la Maâmora (CENM), à 25 km de Rabat.
    Le centre dispose d'un réacteur de deux mégawatts (technologie américaine / General Atomics).
    - Laboratoires en service depuis 2003.
    - Recherche et expérimentation (médecine, eau, agriculture et la recherche scientifique) : radio pharmacie, biologie, hydrologie, analyses élémentaires, radiographie industrielle, instrumentation nucléaire, gestion des déchets radioactifs et sécurité radiologique.
  • Le Maroc engagé en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires
    Le Représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Mohamed Loulichki, a réitéré le 2 septembre 2011 l'engagement "ferme" du Royaume en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires et l'entrée en vigueur du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN).
    "Le Royaume du Maroc, partie à la totalité des instruments internationaux en matière de désarmement et de non-prolifération nucléaires, est fermement engagé en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires qui demeurent les seules armes de destruction massive à ne pas avoir été déclarées illégitimes à travers un instrument contraignant", a affirmé l'Ambassadeur devant l'Assemblée générale de l'ONU.
    "On ne le dira jamais assez, dans un monde de plus en plus fragilisé par les épidémies, la pauvreté, les crises de tout genre, ainsi que les dommages faits à l'environnement, nous avons besoin de revoir nos priorités et de consacrer nos énergies et nos moyens à la réalisation, par tous, des objectifs du millénaire et des impératifs d'une vie décente pour tous", a souligné M. Loulichki.
  • Maroc: Signature d'une déclaration commune entre l'Académie Hassan II des sciences et techniques et le Centre européen pour la recherche nucléaire (AFP, atlasinfo.fr, 03-08-2010).
  • Paris-Rabat: accord sur le nucléaire civil
    "Le pays (Maroc) compte mettre en service sa première centrale entre 2022 et 2024 et prévoit pour cela des appels d’offres et des négociations de contrats entre 2011 et 2014" (AFP, lefigaro.fr, 02-07-2010).
International - Energie nucléaire
  • GNEP : Partenariat pour l'énergie nucléaire globale (Global Nuclear Energy Partnership)
    - lancé par les Etats-Unis en février 2006 afin de promouvoir l'énergie nucléaire pacifique tout en s'engageant contre la prolifération d'armes nucléaires.
    - Liens : 1 | Le Maroc fait partie du GNEP 2 |
International Energie
..
RSS Feeds
powered by Maroc Host
Allegro SSII Web Agency - Intégrateur de Solutions Open Source | Création des sites Web, Hébergement et référencement
Rechercher
sur Evem
 Abréviations 
Recherche avancée
 Thématique
Recherche avancée
 Entreprises
 (Sites web)
Recherche avancée